bandeau1.jpg

Historique

L'origine de la création de TBF vient du constat de la double nécessité (dans un contexte de scandale relatif aux produits sanguins) de proposer aux chirurgiens des solutions de greffes osseuses présentant un niveau de sécurité accru ainsi qu'une utilisation et une mise à disposition simplifiées. 

Dans cette optique, dès 1992, TBF, conscient de l'intérêt de l'utilisation de la greffe osseuse allogénique, a mis au point un procédé de transformation : le procédé PHOENIX®. Ce dernier est inchangé à ce jour. 

L'enjeu est alors de proposer aux chirurgiens souhaitant utiliser un substitut osseux un greffon nettoyé en profondeur, apportant des garanties de sécurité et permettant une ostéointégration rapide.

La réglementation française a progressivement été mise en place entre 1990 et 2000, avec les Bonnes Pratiques de Tissus, les examens de dépistage des maladies infectieuses et les autorisations d'établissement auxquelles TBF s'est pleinement conformé.

- Premiers travaux : 1992
- Etudes de biocompatibilité : 1993
- Validation de l’inactivation virale : 1995
- Etudes des propriétés mécaniques : 1993
- Premières applications humaines, recul PHOENIX® : 1993
- Agrément du groupe d’expert sécurité microbiologique : 1996
- Essais cliniques multicentriques phase II, III, IV : 1996 à 2008
- Autorisation par l’afssaps « Banque de Tissus » : janvier 2001
- Certification ISO 9001- version 2000 : avril 2003
- Fabricant de dispositifs médicaux à associer à PHOENIX® depuis 2005 : TBFIX®
- Nouveaux locaux à Mions : 2007
- Autorisations procédé PHOENIX® : 2010 - Certification ISO 9001- version 2008 : juin 2010
- Certification ISO 13485 : 2004 - Ouverture de la filiale TBF Deutschland : 2011
- Renouvellement de l’avis de l’HAS pour la prise en charge en sus de la T2A – ASR de niveau IV : 2011

Gamme dentaire

Indications dentaires